Le même ciel, Ludivine Ribeiro


C’
est l’été. Un moment léger, avec ses fêtes, ses retrouvailles. Pourtant, un poids pèse sur chacun. Une blonde, une inconnue, du nom de Vanina Silver, disparaît lors d’une fête. Lupo aime les jeunes femmes, peint des nénuphars et s’occupe de son chien, Avocado Shrimp, témoin muet de ce qui se joue. Tessa se perd dans les bras et les caresses d’autres hommes, alors que son mari, Nils, tente d’écrire un roman et s’interroge. Tom, leur jeune fils, est souvent livré à lui-même, plein de questions, et voit des choses qu’il ne comprend pas encore. Line a dix-sept ans et aime passer du temps avec sa petite soeur, Joy.

Ludivine Ribeiro explore, décortique, les désespoirs, les désillusions, les questionnements, la nostalgie de chacun de ses personnages. Le temps passe, fil, s’évapore. Ces vies se croisent, se frôlent, se rejoignent ; chacun est lié par le même lieu, et par la disparition de Vanina Silver. Pourtant, tous semblent seuls avec leurs fantômes, leurs failles. Quel est ce poids qui les accable ?

Ludivine Ribeiro offre un premier roman à l’écriture travaillée, agréable, fluide, riche en images et en réflexions. Quel livre ! Une vraie claque !

Merci aux éditions JC Lattès qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Sans titre 1

9782709649209-001-XIl y a la chaleur. La pinède. La mer. Des jardins moites et des papillons noirs. Et englués dans cette chaleur, six personnages vivant le même été.
Un homme nommé Lupo et son drôle de chien. Line, une adolescente que tout submerge. Tom, un petit garçon plein de questions. Enfin Nils et Tessa, un couple qui s’étourdit dans un tourbillon de fêtes.
Le frôlement de ces vies parallèles, sous le même ciel.
Une nuit, au cours d’une de ces fêtes, une blonde disparaît. Et cette disparition agit comme un détonateur, faisant remonter des choses enfouies… Qui est cette mystérieuse Vanina Silver ? Que fuit Lupo ? Quel est le secret de Tessa ?
Au cœur du livre il y a le temps, l’éphémère, la nostalgie, l’idée que tout s’évapore et que seule l’écriture peut empêcher ce désastre, capturer les fugitifs enchantements d’une vie, pour nous en restituer l’éblouissement à volonté.

Editions : JC Lattès ♦ Collection : Littérature française  ♦ Date de parution : 3 février 2016 ♦ Nombre de pages : 200 p. ♦ Prix : 18,00€

Ornement 1

Ludivine Ribeiro vit à Genève. Après avoir été journaliste, rédactrice en chef de plusieurs magazines, et en avoir même lancé un, elle s’est souvenue de son rêve d’enfant et publie enfin son premier roman.

Publicités

8 commentaires sur « Le même ciel, Ludivine Ribeiro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s