Demande-moi pardon, Michael Robotham

Un dimanche matin, Piper et Tash, deux amies, disparaissent. Alors que l’enquête captive le pays, tout est mis en œuvre pour retrouver les deux adolescentes, mais en vain. Aucune trace de Piper et Tash. Aucune piste sérieuse. Pourtant, trois ans plus tard, un mari et sa femme sont férocement assassinés dans la ferme où Tash et sa famille vivaient autrefois. Non loin de là, la police trouve aussi le corps d’une jeune femme. Immédiatement, un suspect est arrêté. Le jeune homme, souffrant de schizophrénie, est le coupable idéal bien qu’il affirme avoir aperçu une fille poursuivie par un homme des neiges. Arrive alors le psychologue Joe O’Loughlin. Ce dernier doute de la culpabilité du suspect et parvient à persuader la police de rouvrir l’enquête sur « les filles de Bingham ».

Avec Demande-moi pardon, Michael Robotham nous entraîne dans un thriller parfaitement ficelé. Quand Piper et Tash ont disparu, les enquêteurs ne sont pas parvenus à les retrouver. Les familles et les proches des deux adolescentes ont été suspectés, mais aucune piste n’a été concluante. Évidemment, l’hypothèse de la fugue a pris le dessus et l’enquête a été abandonnée. Cependant, trois ans plus tard, le psychologue Joe O’Loughlin parvient à découvrir de nouvelles pistes. Ce dernier reprend toute l’enquête, interroge les familles, les amis, les professeurs, chaque personne qui a été en contact avec les disparus. Petit à petit, il découvre les secrets de Piper et Tash. En parallèle, nous découvrons les souvenirs et le combat de celle qui attend toujours qu’on la retrouve…

Avec ce thriller, le suspense est au rendez-vous. L’auteur nous entraîne dans cette enquête qui a déjà essuyé un échec. Les secrets et le passé des deux adolescentes, loin d’être innocentes, sont découverts, décortiqués, analysés. Au fil des pages, la tension monte car Joe et les enquêteurs piétinent encore. Les suspects se succèdent et lorsque l’on pense enfin avoir trouvé le coupable l’étau se resserre un peu plus. L’enquête captive à nouveau le pays, la police est dans le viseur de l’opinion public et nombreux sont ceux qui commencent à se mêler de l’affaire, jusqu’au drame. La tension est palpable, la psychologie des personnages est travaillée, le temps est compté. Un bon thriller à découvrir !

Merci aux Editions JC Lattès qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Ornements

9782709647663-001-XQuand Piper et Tash, deux amies de toujours, disparaissent un dimanche matin, l’enquête captive le pays tout entier, mais on ne retrouvera jamais les deux adolescentes.

Trois ans plus tard, durant le plus grand blizzard du siècle, un mari et sa femme sont sauvagement assassinés dans la ferme où Tash vivait autrefois. Un suspect a été arrêté, un jeune homme perturbé qui entend des voix et affirme avoir vu une fille poursuivie par un homme des neiges.

Convaincu que Piper et Tash peuvent être encore en vie, le psychologue Joe O’Loughlin persuade la police de rouvrir l’enquête. Mais plus il s’approche de la vérité, plus cela vient dangereux.

Une fille compte sur eux et se bat pour sa vie…

Editions : JC Lattès ♦ Traduit de l’anglais par : Carole Delporte Date de parution : 16 mars 2016♦ Nombre de pages : 420 p. ♦ Prix : 22,00€

Ornement 1

robotham3Michael Robotham a commencé sa carrière comme journaliste avant d’écrire de nombreuses autobiographies à succès en collaboration avec des hommes politiques, des pop stars, des psychologues, des aventuriers et des personnalités du show business. Ses romans policiers ont été traduits dans vingt-deux langues. Il a remporté à deux reprises le Ned Kelly Award, prix australien du meilleur polar, et a été nominé pour le CWA Steel Dagger en 2007 et 2008, ainsi que pour les ITV3 Thriller awards. (Source)

Publicités

Un commentaire sur « Demande-moi pardon, Michael Robotham »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s