Cartes postales de Grèce, Victoria Hislop

Les semaines passent et Ellie ne cesse de recevoir des cartes postales d’un certain A. Ces cartes ne lui sont pas destinées, mais la jeune femme les lit, les attend avec impatience et les placarde de son appartement. Elles égayent son quotidien insatisfaisant et lui font découvrir la Grèce. Mais ces paysages ne suffisent plus à Ellie et elle décide de partir sur les traces de A. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet dans lequel le mystérieux expéditeur raconte son voyage, ses rencontres et les histoires qui lui ont été contées, tout en ponctuant son récit de photos.

Cartes postales de Grèce est une véritable ode à la Grèce dans laquelle un homme blessé par une déception amoureuse se livre. Malgré cette désillusion, le mystérieux expéditeur, Anthony, profite de son voyage qu’il relate dans un carnet. Avide de nouvelles rencontres, il reste à l’écoute des personnes qu’il rencontre. Chacun a une histoire à lui raconter. Tantôt tragiques, tantôt empreintes de tendresse, elles ne le laissent jamais indifférent et font parfois écho à son propre vécu. Et, tout au long de son récit, il se remet en question, interroge son destinataire et découvre les coutumes d’un pays qui se dévoile à lui.

Après avoir lu ce roman, comment ne pas avoir envie de découvrir la Grèce ?

Merci aux Editions Les Escales pour l’envoi de ce roman.

Ornements

Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale : A. Ces cartes ne lui sont pourtant pas destinées. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l’expéditeur ? Mystère.

Portant l’éclat du ciel grec et l’eau cristalline de la mer, ces missives sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, elles cessent cependant d’arriver. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d’oxygène qui la faisait rêver et voyager. Elle prend alors une décision : découvrir ce pays par elle-même.

Le matin de son départ, Ellie reçoit un carnet par la poste. L’odyssée d’un homme, le fameux A, y est racontée. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, leurs coutumes, et ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses savoureuses anecdotes se dessine le portrait d’un homme blessé.
Pourrait-il encore croire en l’amour ?

Editions : Les Escales ♦ Traduit de l’anglais par : Alice Delarbre Date de parution : 4 mai 2017 ♦ Nombre de pages : 512 p. ♦ Prix : 22,50€

Ornement 1

Diplômée de littérature anglaise de l’université d’Oxford, Victoria Hislop vit entre l’Angleterre et la Crète et parle couramment français. Vendu à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde, son premier roman, L’Île des oubliés, a été couronné par le prix des Lecteurs du Livre de Poche. Le Fil des souvenirsUne dernière danse et La Ville orpheline ont également séduit les lecteurs français. Une nuit en Crète est son premier recueil de nouvelles publié en France. (Source)

Publicités

2 commentaires sur « Cartes postales de Grèce, Victoria Hislop »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s