La vie sexuelle des soeurs siamoises, Irvine Welsh

Lucy est coach de fitness. Obsédée par les des chiffres et indéniablement narcissique, elle calcule chaque calorie ingérée, méprise les faibles et est incapable d’empathie. Pourtant, ses convictions seront mises à mal lorsqu’elle rencontrera Léna. Léna est le contraire de Lucy : artiste obèse, elle cherche du réconfort dans les excès alimentaires et n’accorde que peu d’importance à son corps.

Avec La vie sexuelle des soeurs siamoises, Irvine Welsh nous met face aux travers de notre société. Culte du corps, frivolité, malbouffe et vacuité des programmes télévisés sont les thèmes abordés par l’auteur. Ce dernier, ne fait aucune concession et n’hésite pas à pousser à l’extrême la vanité des préoccupations contemporaines. Le style d’Irvine Welsh est féroce, brutal, cru, d’autant plus qu’à l’argot se mêle une vulgarité assumée. Heureusement, nous sommes curieux de découvrir les liens qui se tissent entre Lucy et Léna, deux personnages que tout oppose. La confrontation des deux jeunes femmes est violente, mais nous savons que l’issue sera bénéfique pour l’une comme pour l’autre. Elle permet, aussi, d’aborder d’autres sujets comme les relations familiales malsaines ou l’identité sexuelle.

Un roman sans concessions sur les travers de notre société. A découvrir si vous êtes prêts à en prendre plein la figure.

Merci aux Editions Au Diable vauvert et à Anne et Arnaud pour l’envoi de ce roman !

Lucy, coach de fitness narcissique, méprise les gros, les faibles, les ratés. Or elle va se trouver mise au défi de transformer Léna, le genre de fille qu’elle n’aurait même jamais pensé croiser. Dans une Floride décadente obsédée par le corps, s’engage entre les deux femmes une amitié ambivalente et extrême qui va les métamorphoser.

Editions : Au Diable Vauvert ♦ Collection : Littérature étrangère ♦ Traduit de l’écossais par : Diniz Galhos ♦ Date de parution : 23 mars 2017 ♦ Nombre de pages : 512 p. ♦ Prix : 22,00€

Né en 1958 à Édimbourg, Irvine Welsh abandonne l’école à 16 ans et enchaîne les petits boulots. Best-seller mondial, son premier roman Trainspotting est adapté au théâtre puis au cinéma en 1996 par Danny Boyle et devient un film culte dans le monde entier. Welsh y fait une apparition dans le rôle d’un dealer aux côtés d’Ewan McGregor. Son œuvre a été récompensée par deux prix : le Scottish Arts Council Book Award en 1994 pour Trainspotting et le Saltire Society Scottish Book of the Year Award en 2002 pour Trainspotting 2 (Porno). Ses romans sont édités en poche aux éditions Points.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s