Le jour où tu es revenue, Amy Reed

Après une rupture brutale et qu’il ne comprend pas, Marcus garde espoir : Evie reviendra même si la famille de cette dernière pense que le jeune homme est à l’origine de son autodestruction. Le problème, c’est qu’il ne connaît pas vraiment Evie. Qui peut d’ailleurs la connaître alors qu’elle a tant changé ? Alors qu’elle ne pensait pas survivre à la maladie et qu’elle est bien vivante mais complètement sonnée ? Et puis, Marcus a aussi vécu des drames qui l’ont profondément et irrémédiablement marqué.

Le jour où tu es revenue est sans aucun doute un titre trompeur. Nous nous attendons à un retour, et il y en a – même plusieurs – mais pas comme nous nous l’imaginions, car, finalement, Evie est très peu présente. Marcus doit cheminer seul, s’embourbant dans son passé, dans ses douleurs. Il est très peu entouré alors qu’il aurait besoin d’aide. Au fil des pages, nous découvrons le présent du jeune homme, mais surtout son passé. Il est question de ses souvenirs, des pertes qui ont jalonné sa vie – le décès de son frère, le départ de sa mère, sa rupture avec Evie. Marcus se questionne, se cherche car, en soutenant Evie, il s’est un peu oublié à tel point que lui aussi s’est retrouvé enlisé dans une spirale autodestructrice.

Le jour où tu es revenue, c’est avant tout le parcours d’un jeune homme meurtri par la vie. Un jeune homme qui n’était pas parvenu à faire son deuil ni à pardonner. Le texte est parfois décousu, mais il est le reflet parfait de l’état d’esprit de Marcus qui, au fil de ses questionnements, va avancer dans sa quête de rédemption. Un récit sombre mais poignant et, finalement, porteur d’espoir.

Merci aux Editions Mosaïc qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Ornements

Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ?

Elle a dit qu’elle n’avait pas besoin de moi.
Elle a dit qu’elle ne voulait pas de mon aide.
Elle a dit que tout était fini entre nous.

Pourtant, elle m’a envoyé ce texto : « Viens me rejoindre à la plage. »

Je ne devrais pas y aller. Nous ne nous toucherons jamais si je dois toujours la poursuivre.
Sauf que j’ai le pressentiment bizarre qu’elle est en danger. Et si c’est vraiment le cas, je ne me pardonnerais jamais de ne pas avoir répondu à son appel…

Editions : HarperCollins  Collection : Mosaïc  Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par : Alexandra Herscovici-Schiller  Date de parution : 31 août 2016 ♦ Pages : 306 pages♦ Prix : 13,90€

Ornement 1

Jeune auteur talentueux, Amy Reed a trouvé dans l’écriture ce qui manquait à son adolescence troublée : une véritable passion. Avec Le jour où tu es revenue, elle va chercher très loin dans les émotions de Marcus et Evie. (Source)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s