Génération K, tome 1, Marine Carteron

Kassandre, Mina et Georg sont trois adolescents issus de milieux très différents. Ka est une aristocrate gothique. Mina est une domestique. Georg ne connaît pas ses parents. Séparés par leur naissance et milieu sociaux, ils ont néanmoins une chose en commun qui va les réunir : un ADN unique qui leur donne des pouvoirs. Ils sont la génération K et leur ADN est aussi à l’origine de convoitises. S’ils veulent survivre, il va leur falloir fuir.

Ce premier tome met en place l’histoire et attise notre curiosité. Nous passons d’un centre de détention à un hôtel particulier, d’un pensionnat luxueux en Suisse aux quartiers chauds de Naples ; nous rencontrons Ka, Mina et Georg, alors qu’ils ne savent pas ce qu’ils sont et ce qu’ils vont déchaîner, car nos trois héros sont des génophores aux capacités convoités par la mafia et par une firme pharmaceutique. Cette chasse aux génophores est à l’origine de luttes entre les deux puissances qui sont prêtes à tout pour réunir les trois adolescents et parvenir ainsi à leurs fins. Quelles fins ? Nous ne le savons pas encore exactement, mais cela n’augure rien de bon.

Avec ce premier tome, Marine Carteron nous offre un début prometteur, une trilogie loin des stéréotypes clichés et niais dont nous avons l’habitude. Entre action et fantastique, éléments modernes et éléments issus du XIXème siècle, nous nous laissons captiver par cette atmosphère de mystère. L’intrigue, le suspense et les rebondissements nous happent complètement. Les personnages ont leur caractère mais sont attachants. Le tout est porté par une plume intelligente et fluide sur fond de death metal. Ce roman se dévore et malheureusement il va falloir attendre la suite… A découvrir absolument !

Merci aux Editions du Rouergue pour ce roman !

Ornements

9782812611087Kassandre, Georges et Mina.
Trois jeunes que tout oppose mais aux destins liés. Séparés par leur naissance et leur milieu social, ils ont en commun un ADN unique à l’origine de leurs pouvoirs.
Un ADN qui attise bien des convoitises et les obliger à fuir pour sauver leur vie.
Ka l’aristocrate, Mina la fille de domestique et Georges le fils de personne ne le savent pas encore mais ils ne sont pas seuls. Ils sont la génération K.

Editions : Le Rouergue Collection : Epik ♦ Date de parution : 1er septembre 2016 ♦ Nombre de pages : 302 p. ♦ Prix : 14,00€

Ornement 1

marine carteron

Marine Carteron est née en 1972. Elle a suivi des études d’histoire de l’Art et d’archéologie. Actuellement domiciliée en Rhône-Alpes, elle enseigne tout en profitant de sa petite famille et en noircissant du papier pour les Éditions du Rouergue. (Source)

Publicités

3 commentaires sur « Génération K, tome 1, Marine Carteron »

  1. Ping: Citation #10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s