Qui veut la peau d’Otto Dafé, Justine Jotham

Depuis trois décennies, le dictateur Otto Dafé fait régner la terreur. Un de ses actes notoires a été de proscrire les livres sous prétexte qu’ils sont dangereux pour la société. La littérature a disparu, elle a été anéantit et le peuple a pris la route de l’ignorance. Dans ce monde triste, Lazarillo découvre un mystérieux message de son oncle Don Quichotte : « La plume est la langue de l’âme. » Ne comprenant pas le sens de ces mots, le jeune garçon se confie à Pangloss, son ami aveugle et un peu fou. Ce dernier voit alors en lui le moyen de ressusciter la littérature…

Ce roman jeunesse est une ode aux livres, aux mots, à la littérature. Les références littéraires foisonnent : les personnages ont des noms empruntés à nos héros de papier et tentent de recouvrer la liberté de lire. L’intrigue n’est pas trop complexe, bien ficelé et permet de (re)découvrir la littérature à travers la destinée des héros de ce roman. Vont-ils parvenir à réhabiliter la littérature ? Quoi qu’il en soit, Justine Jotham ne laisse pas à son lecteur le temps de souffler, elle l’entraîne dans les aventures, parfois périlleuses, de Lazarillo et de ses amis.

A quoi ressemblerait un monde sans littérature ? Voici une réponse à cette question pour les jeunes lecteurs ! A découvrir dès onze ans.

Ornements

qui veut la peauDepuis trente ans, l’infâme dictateur Otto Dafé fait régner la terreur. Pour lui, les livres sont dangereux. Il a anéanti la littérature et le peuple est devenu ignorant et triste. Mais un jour, le jeune Lazarillo découvre un mystérieux message de son oncle Don Quichotte :  « LA PLUME EST LA LANGUE DE L’ÂME. » Il en parle à son ami Pangloss, un vieil aveugle un peu fou. Celui-ci voit en Lazarillo le dernier espoir de ressusciter les livres et de les partager.

Avec ses meilleurs amis Rouletabille, Peter Pan et Shéhérazade, Lazarillo part en guerre contre Otto Dafé pour que le pays redevienne libre de lire, de penser et de s’ouvrir au monde…

Editions : Oskar  Collection : Aventures  Date de parution : 26 mai 2016 ♦ Pages : 168 pages ♦ Prix : 14,95€

Ornement 1

jjothamNée en 1986 à Dunkerque (Nord), Justine Jotham est agrégée et docteure en Littérature française. Elle partage son temps entre l’écriture, la lecture, le cinéma, l’enseignement, l’association pour la promotion des Sciences humaines qu’elle préside et les jeunes lecteurs, qu’elle prend beaucoup de plaisir à rencontrer. (Source)

Publicités

3 commentaires sur « Qui veut la peau d’Otto Dafé, Justine Jotham »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s