Idaho, Andria Williams

Quand Paul, militaire, est muté à Idaho Falls en 1959, sa famille s’installe avec lui. Dans cette communauté isolée, Natalie, sa femme, et lui vont rencontrer de nouvelles personnes. Nat reste à la maison, s’occupe de leurs deux petites filles et a bien du mal à s’intégrer aux autres femmes de militaires. Un peu naïve, elle rêve d’une vie plus palpitante mais souhaite aussi satisfaire au mieux son époux. Paul, quant à lui, travail dans la base nucléaire et a des idées bien conventionnelles quant au rôle de la femme même s’il tente de faire des efforts. Au travail, ça ne se passe pas au mieux car le réacteur Cr-1 est récalcitrant. Et puis, un des supérieurs, Mitch Richards, de Paul lui mène la vie dure et oblige ses subordonnés à cacher les dangereuses défaillances du réacteur…

Idaho se base sur des faits réels, sur les balbutiements du nucléaire mais également sur un accident survenu dans une centrale nucléaire des Etats-Unis. Accident qui provoqua la mort de trois hommes. Outre cette aventure, Andria Williams nous peint un portrait de mariage dans les années 1960. Natalie et Paul sont jeunes et évoluent dans le milieu de l’armée. Nat tente de s’adapter aux exigences de l’armée et à sa condition de femme, mais tout cela est bien difficile pour elle, d’autant que son époux est parfois quelqu’un de fermer. Et lorsque Paul, protecteur et jaloux, doit partir pour six mois et qu’Esrome arrive dans la vie de Nat, les rumeurs vont bon train.

Un bon roman, sur le thème du nucléaire, placé dans le contexte social des années 1960. Andria Williams sait capter son lecteur sans le perdre malgré quelques termes un peu techniques. L’écriture est simple, fluide et agréable. On s’attache aux protagonistes même s’ils sont parfois agaçants – Nat et sa trop grande naïveté, Paul qui prend son rôle d’homme de la famille très à coeur, Mitch en odieux connard, etc. Les personnages secondaires manquent un peu de substances, mais l’approche psychologique est bien présente. Les difficultés maritales de Nat et de Paul, les problèmes de la vie quotidienne, les questionnements, les non-dits, les mensonges, le nucléaire, la vie de couple, la vie de famille et la place de femme apportent leurs lots de sentiments et de ressentiments.

Un roman à découvrir.

Merci aux Editions Kero qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Ornements

idaho_-_145x225-hd_okEtats-Unis, 1959. Lorsque Paul est muté à Idaho Falls, sa femme, Natalie, et leurs deux petites filles s’installent avec lui dans une base militaire au milieu du désert. Au cœur de cette communauté isolée, il est difficile de se lier d’amitié et dangereux de se faire des ennemis. Dans un climat étouffant de secrets et de trahison, leur mariage résistera-t-il aux tensions qui montent inexorablement ?

Des personnages inoubliables, un cadre hors du commun, une langue précise et lyrique… Le portrait, subtil et poignant, d’un mariage, comparé à juste titre à La fenêtre panoramique de Richard Yates.

Editions : Kero  Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par : Christel Paris  Date de parution : 9 juin 2016 ♦ Pages : 480 pages ♦ Prix : 20,90€

Ornement 1

AVT_Andria-Williams_3804Comme Natalie, son personnage principal, Andria Williams est l’épouse d’un militaire, actuellement basé dans le Colorado. Elle s’est lancée dans l’écriture après des études littéraires. Idaho, basé sur un fait divers peu connu mais bien réel, est son premier roman. (Source)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s