Hasard ou Destinée, Becky Cloonan

Planche H ou DHasard ou Destinée, trois récits (Loups, Le Marais et Déméter) écrits et dessinés par Becky Cloonan. Trois histoires qui n’ont, a priori, aucun lien entre elles si ce n’est leur autrice, la beauté des dessins et leur univers médiéval sombre. Comment ne pas tomber sous le charme de ces planches où s’enchevêtrent, et ne font qu’un, romantisme et fantastique ?

Planche H ou D 3Loups : Un chasseur a pour mission d’achever un loup-garou. Il doit aller jusqu’au bout, mais il sait qu’il s’agit d’une malédiction et qu’il devra sacrifier l’être qu’il aime…

Le marais : Le jeune Aiden est envoyé en mission : il doit apporter un message dans un château au milieu des marais qui ont la réputation d’être hantés. L’inquiétude monte, mais il ne se doute jamais des secrets qu’il pourrait découvrir…

Déméter : Au bord d’une falaise, un homme demande à sa femme de lui raconter leur rencontre. Elle veut la lui relater, mais ce n’est pas celle-ci qu’il souhaite entendre, il veut l’autre, celle dans laquelle elle attend son retour alors qu’il est parti pêcher. Progressivement, mes choses apparaissent et on devine qu’elle cache un secret qui la plonge dans un grand désespoir…

hasard-ou-destinee-hasard-ou-destineeL’album s’ouvre sur une préface élogieuse de Scott Snyder (Batman) dans laquelle il nous promet que nous tomberons « amoureux de ce livre après quelques cases ». Autant vous le dire tout de suite : il a raison. Nous tournons la page pour découvrir le premier récit, Loups, et on ne peut que constater la beauté des planches. Les traits de Becky Cloonan sont sombres, ils dégagent quelque chose de mystérieux et ne sont pas sans rappelés les mangas. Les dessins, parfois très charnels, oscille entre un côté sauvage et une certaine douceur. Ils subjuguent le lecteur qui ne peut que dévorer chaque histoire. Les récits sont fascinants et mélancoliques. L’écritures est belle. Les personnages marquent les esprits.

Planche H ou D2Avec cet album, Becky Cloonan nous offre des amours maudits et des récits fascinants empreints de mélancolie. Son univers transporte, envoûte, il nous émeut et nous marque. En lisant cet album, une phrase de Baudelaire m’est venue à l’esprit : “La mélancolie est l’illustre compagnon de la beauté ; elle l’est si bien que je ne peux concevoir aucune beauté qui ne porte en elle sa tristesse.” Je trouve qu’elle correspond parfaitement à l’ambiance que dégage Hasard ou Destinée. Une très belle découverte. Un coup de coeur !

Ornements

Hasard ou DestineHasard ou Destinée regroupe pour la premières fois les trois récits auto publiés par l’artiste américaine Becky Cloonan. Acclamé par la critique, gagnant du prix Eisner pour le meilleur récit, Hasard ou Destinée nous plonge dans un univers médiéval sombre, où romantisme et fantastique s’enchevêtrent avec brio.

Editions : Lounak  Date de parution : 30 mai 2014 ♦ Pages : 112 pages Intérieur : noir et blanc ♦ Prix : 15,75€

Ornement 1

beckyBecky Cloonan est dessinatrice de comics. Elle a notamment travaillé sur Conan le Barbare et Northlanders, tous deux de Brian Wood. En 2013, elle obtient le Prix Eisner du meilleur numéro ou one-shot pour Le Marais qu’on retrouve dans l’album Hasard ou Destinée.

Publicités

3 commentaires sur « Hasard ou Destinée, Becky Cloonan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s