Cet été-là, Sarah Ockler

Anna et Frankie sont meilleures amies et passent beaucoup de temps avec Matt, le grand frère de Frankie. C’est lui qui leur a fait découvrir leur groupe favori, lui qui les emmène manger une glace, lui qui prête ses livres à Anna, etc. A eux trois, ils forment un trio inséparable et, depuis plusieurs années, Anna est secrètement amoureuse de Matt. Le soir de l’anniversaire de l’adolescente, elle découvre que ses sentiments sont partagés. Cependant, seulement un mois après avoir découvert leur amour, Matt décède brusquement. Tout le monde est anéanti. Un an après, Anna est invitée à passer l’été avec son amie et ses parents en Californie dans leur maison de vacances. Maison de vacances qui garde le souvenir du jeune homme…

Anna et Frankie sont meilleures amies mais très différentes. Anna apprécie la compagnie des livres, Frankie ne sait pas utiliser les mots et se préoccupe plus de son apparence que du monde qui l’entoure. Lorsque les deux adolescentes partent pour les plages de Californie, Frankie espère bien dévergonder Anna et lui faire rencontrer de jeunes hommes. Cependant, cette dernière n’a pas envie de passer son temps à flirter en bikini et ne compte aucunement participer au petit jeu de Frankie qui consiste à rencontrer le plus d’homme possible. Tous les projets de cette dernière tournent autour des garçons et elle s’est promis d’aider Anna à se défaire de sa valise, à perdre sa virginité. Le problème c’est qu’Anna pense toujours à Matt. Son fantôme et le fantôme de son amour la hante, elle a qui personne ne demande comment ça va. Personne ne sait rien des rencontres secrètes de Matt avec Anna, car le jeune homme souhaitait annoncer lui-même leur idylle à Frankie. Anna, est prisonnière de son secret, de sa promesse et de sa douleur qu’elle ne peut partager avec sa meilleure amie qui ne se doute de rien.

Entre deuil et joies, rencontres et amour, amitié et secrets, Anna et Frankie tentent de faire leur deuil chacune à leur façon. Un an après le drame, elles ne sont toujours pas parvenues à aller de l’avant et voient les parents de Frankie s’enfoncer dans leur douleur malgré des moments joyeux. Chacun avance à son rythme, chacun affronte l’absence et la perte comme il peut. Anna est toujours là pour Frankie, mais à elle on ne lui demande jamais comment elle va, comment elle affronte le décès de Matt, etc. Elle est transparente mais ces vacances en Californie sont pour elle un moyen d’arrêter de se focaliser sur la peine de ceux qui l’entourent pour enfin affronter la sienne.

Sarah Ockler ne nous offre pas un roman léger qui se passe en bord de mer. Cet été-là est un roman sur le deuil, l’amitié, les secrets et les mensonges. Il y a des moments légers mais le fantôme de Matt pèse sur chaque personnage. Ce roman en demi-teinte émeut et ne cesse d’osciller entre mélancolie et joie, entre souvenirs et instants présents. Il nous transporte et apporte une touche d’espoir.

Ornements

9782092556092Un petit bijou solaire, littéraire et sensible, signé Sarah Ockler !
D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

Editions : Nathan  Date de parution : 19 mai 2016 ♦ Pages : 352 pages ♦ Prix : 16,95€

Ornement 1

Sarah OcklerSarah Ockler se décrit comme une excellente mangeuse de cupcakes, une grande buveuse de café, et surtout : une lectrice invétérée. Quand elle n’est pas en train de lire ou d’écrire, chez elle, à Washington, elle prend des photos, fait des câlins aux arbres, et part en road trip avec son mari. Elle est l’auteure de plusieurs romans young adult pour lesquels elle a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux ALA’s Best Fiction for Young Adults. (Source)

Publicités

4 commentaires sur « Cet été-là, Sarah Ockler »

  1. J’ai moins aimé que toi ce roman. Pour moi malgré une très bonne intention, il tombe quand même dans les travers les plus désagréables du roman de l’été à destination d’un public adolescent féminin :/ Au début les discussions sur le deuil m’ont beaucoup plu, je trouvais que cela apportait un peu de neuf au genre du « roman de l’été », mais très vite on repart sur « ne plus être vierge » (comme si c’était un fardeau et qu’il fallait à tout prix avoir couché pour être une femme), les querelles entre meilleures amies, et j’ai focalisé (stupidement) sur ça, et ça m’a gâché la lecture 😦

    Je pense que je l’aurais plus apprécié s’il était resté centré sur l’amitié entre les deux jeunes filles 🙂

    (cela dit, tout n’est pas à jeter, je suis d’ailleurs désolée si mon commentaire sonne amer et méchant, ce n’est pas du tout le cas !)

    Bonne journée 🙂

    J'aime

    1. Je comprends ton avis. J’ai essayé de ne pas focaliser sur le comportement pour le moins vaniteux de Frankie. Cette dernière m’agaçait au plus haut moins même s’il s’agissait d’une manière d’aborder son deuil. Au contraire, j’ai trouvé la détresses d’Anna touchante. On ne lui demande jamais comment elle va, personne ne semble vraiment s’occuper d’elle et de ce qu’elle peut ressentir. Bien sûr, tout le monde ignore le lien sentimental qui l’unissait à Matt. Cependant cela ne justifie pas le manque d’intérêt de son entourage pour elle. Après tout, elle a quand même perdu un ami proche, presque un frère ! Même à la fin, même lorsque Frankie découvre enfin la vérité, Anna semble seule : on ne lui demande toujours pas comment elle surmonte cette douloureuse perte.
      Merci pour ton commentaire !

      J'aime

      1. Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. Je crois que c’est le traitement un peu trop caricatural de Frankie qui m’a « gâché » la lecture. Après, ce n’est pas un mauvais roman, et il a le mérite d’aborder un sujet assez rare dans la littérature ado 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s