Enceinte, tout est possible, Renée Greusard

Les livres grand public à destination des femmes enceintes sont nombreux. Pourtant, je ne crois pas qu’il existe beaucoup de publication aussi explicitement féministe et dénonciatrice de la domination exercée sur les femmes enceintes. Je ne suis pas une spécialiste de la grossesse, mais, ayant travaillé en librairie, j’ai pu découvrir ce qui se faisait sur le sujet. Voilà pourquoi ce livre m’a intriguée, a piquée ma curiosité.

Entre avis de professionnels et expérience personnelle, la journaliste s’interroge, mène son enquête. Renée Greusard veut un enfant tout de suite, mais l’Aventurier, son compagnon, a encore des projets à réaliser avant de concevoir un enfant. Finalement, il se décide, elle fait une fausse couche et pense avoir raté la chance de sa vie. Pourtant, elle sait qu’au début d’une première grossesse, l’événement est fréquent. Désespérée, elle multiplie les tests de grossesse et autres jusqu’à ce que la nouvelle tant attendue soit confirmée : elle est enceinte. C’est durant cette période que la journaliste commence à éplucher les livres et forums qui apaisent ou alimentent sa névrose au gré de ses découvertes. Au fil de ses recherches, elle découvre qu’on lui suggère de rester sexy, de se ménager. On lui demande de respecter quantité d’interdits et on la culpabilise de manière abusive si elle y déroge.

Avec ce livre Renée Greusard pose un regard critique et éclairé sur les (nombreuses) contraintes qui soumettent les femmes enceintes. Tous les interdits alimentaires, les examens médicaux, les conseils sont décortiqués par cette journaliste trentenaire. Le style est léger, drôle, parfois – souvent même !- auto-dérisoire. Son témoignage présente son parcours, de la décision de concevoir un enfant, avec ses difficultés, jusqu’à un peu après la naissance. La force de ce livre ? Les études statistiques et surtout les extraits d’interviews de différentes personnalités. Ils parsèment le témoignage, nous dévoilent l’évolution et les contradictions du corps médical vis à vis de la grossesse. Il est question de Martin Winckler, médecin et écrivain (Le Choeur des femmes, dans ma bibliothèque depuis mon anniversaire, mais toujours pas lu…) qui défend le respect des futures mères, de Philippe Charrier et Gaëlle Clavandier (Sociologie de la naissance) qui parlent de la grossesse et de tout ce qui l’entoure d’un point de vue sociologique, de Marie-Hélène Lahaye juriste et féministe qui parle des violences obstétricales, etc. Elle nous dévoile, aussi, des conseils souvent opposés selon le pays dans lequel on se trouve. En Espagne ? On propose un verre de vin blanc ou rouge aux femmes enceintes. En Australie ? L’utilisation du monitoring n’est pas systématique lors d’un accouchement.

Renée Greusard nous parle donc en toute franchise de la grossesse, de la surmédicalisation et de la pression sociale qui pèse sur les parturientes. Le livre est plein d’humour, décomplexé mais nous embarque aussi dans les angoisses et les frustrations liées à la grossesse. Elle parle en tant que jeune femme d’aujourd’hui, à des jeunes femmes d’aujourd’hui. Un livre à découvrir ou à faire découvrir à de futurs parents !

Merci aux J.C. Lattès qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Ornements

9782709649261-001-X_0Ne bois pas. Tu vas manger ça ? Reste sexy. Ne prends pas trop de poids. Allez, juste un verre ! Ce n’est pas une maladie. T’es sûre que tu peux danser dans ton état ? Fais ci. Ne fais pas ça… Pendant leur grossesse, les femmes n’échappent pas aux injonctions contradictoires. D’où viennent ces interdits ? Sont-ils toujours fondés ?
En tombant enceinte, Renée Greusard, journaliste trentenaire, a tenté de répondre à ces questions et à tant d’autres, souvent taboues, mais aussi de raconter sa génération. Celle qui veut tout, tout de suite. Celle qui se noie dans les méandres d’Internet. Celle qui fait rire sa mère : « C’est quoi cette grossesse de merde où tu ne peux plus rien faire ? »
En partant à la rencontre de praticiens, de chercheurs et de femmes, elle a souhaité trouver une information plus juste pour sortir de l’infantilisation. Enceinte, tout est possible, on peut même rester maîtresse de son corps. Dingue, non ?

Une enquête féministe, drôle et décalée qui déconstruit et analyse les légendes sur la grossesse à l’heure de la génération Y.

Editions : J.C. Lattès ♦ Date de parution : 13 avril 2016 ♦ Nombre de pages : 250 p. ♦ Prix : 16,00€

Ornement 1

Renée_GreusardRenée Greusard, née en 1984, est journaliste. Elle a travaillé pour différentes rédactions (L’Humanité, Les Inrocks, Libération,Causette, Arte Radio, le Mouv, France Inter) avant de rejoindre en 2011 celle de Rue89, où elle s’occupe entre autres de la rubrique Rue69, qui traite de sexualité et de genre. (Source)

Publicités

7 commentaires sur « Enceinte, tout est possible, Renée Greusard »

    1. Ce n’est pas non plus mon « humeur » du moment, mais comme j’avais l’occasion de le lire en SP, je n’ai pas refusé. Je suis vraiment ravie de l’avoir lu et à présent je me demande pourquoi, souvent, on attend d’être enceinte avant de se plonger dans de tel livre. 🙂

      J'aime

    1. Oooooooh ! Félicitations ! 😀 Et bon courage pour supporter toutes les petites remarques… Je n’y suis pas encore, mais je trouve que c’est une vraie plaie. Pourquoi tout le monde se sent concerné et investi d’une mission dès lors qu’une femme est enceinte ? Cela m’échappe complètement…
      Tu me diras, en tant que femme enceinte, ce que tu en penses de ce livre. Je l’ai lu principalement par curiosité, car pour le moment il n’y a pas de bébé en vue. 😛

      Aimé par 1 personne

      1. Hehe merci, je crois même que je vais farie un article sur cette façon dont les gens sont obsédés par mon état ^^ J’ai décidé de lire le livre  » mois par mois » , du coup je me suis arrêté au 6ème hehe mais pour l’instant j’aime beaucoup !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s