Les Grandes Jambes, Sophie Adriansen

Marion est une collégienne en pleine croissance. Plus grande que la plupart de ses camarades, elle est obsédée par la longueur de ses jambes et n’aime pas les virées shopping que l’allongement sans fin de ces dernières impose. La recherche d’un jean suffisamment long est une tâche délicate et Marion désespère. En plus, l’adolescente est amoureuse et se demande comment elle pourrait attirer le regard du beau Gregory si ses pantalons laissent toujours apparaître ses chaussettes ! Heureusement, Marion n’est pas seule : elle peut compter sur sa meilleure amie, Charlotte, même si cette dernière ne se doute pas des contrariétés de l’adolescente.

Sophie Adriansen propose un roman pour les adolescents sur l’identité, à un âge où le corps change, mais aussi sur l’amitié et sur l’art. Marion est grande, son corps se développe et, en 5ème, elle subit les remarques et moqueries de ses camarades. Cependant, la jeune fille part en voyage scolaire à Amsterdam. Pour elle, c’est l’occasion de découvrir le célèbre tableau La Ronde de nuit qu’elle apprécie tant, de visiter la maison d’Anne Frank, mais aussi d’élargir ses horizons et de se défaire de ses complexes. Elle se rend compte que ce qu’elle vit comme une différence peut être une norme.

Avec ce roman, il est donc évident que Sophie Adriansen cherche à faire passer un message. Marion se cherche, essaie de se connaître. La seule chose qui a gêné ma lecture est réflexion de Marion, au début du livre, au sujet d’une vendeuse trop ronde à son goût. Cependant, cette manière de pensée montre bien que Marion est jeune et qu’à cette âge on juge encore très facilement. Bien qu’elle-même subisse des moqueries, Marion n’est pas encore assez mâture pour prendre vraiment conscience de l’impact d’un tel jugement et de la cruauté de ce dernier.

Les Grandes Jambe est un court roman qui met en scène une adolescente lambda : une jeune fille qui doit faire face aux regards des autres mais aussi au sien. Marion a encore des choses à apprendre, elle est centrée sur elle-même. Pourtant, elle est ouverte d’esprit et s’intéresse à l’art, ce qui éveil la curiosité du lecteur pour les oeuvres et les artiste cités.

Un bon roman sur le rapport à soi et aux autres. A faire découvrir aux adolescents !

Merci aux Slalom qui m’ont permis de découvrir ce roman !

Ornements

crbst_import46Une histoire de collège et de complexes adolescents, d’amitié et d’amour, une histoire qui parle d’art, de Rembrandt, d’Anne Frank et d’un voyage inoubliable à Amsterdam…

Marion, collégienne en pleine croissance, est obsédée par la longueur de ses jambes qui n’en finissent pas de s’allonger, rendant la recherche d’un jean qui lui aille bien extrêmement délicate. A l’âge des complexes, des premiers émois amoureux et de la construction de l’image de soi, être hors cadre se révèle parfois difficile, voire douloureux. Comment attirer les regards de Grégory, dont elle est amoureuse, avec un pantalon qui lui découvre les chevilles ?

Mais alors que le collège part en voyage scolaire à Amsterdam, Marion profite de cette occasion pour élargir son horizon. Elle approfondit sa passion pour l’art, notamment en découvrant in situ le célèbre tableau La Ronde de nuit, et met en perspective ces contrariétés d’adolescente née après l’an 2000 en visitant la maison d’Anne Frank.

Editions : Slalom ♦ Date de parution : 9 juin 2016 ♦ Nombre de pages : 400 p. ♦ Prix : 10,90€

Ornement 1

Sophie AdriansenSophie Adriansen écrit par tous les vents depuis longtemps, du long et du court. Elle anime des ateliers d’écriture en milieu scolaire. Elle tient depuis 2009 le blog Sophielit, finaliste du Prix ELLE 2011, anime des discussions autour des livres et collabore à plusieurs sites littéraires. Formée à l’écriture cinématographique à la Fémis, elle écrit actuellement le scénario librement adapté de son roman Quand nous serons frère et sœur. (Source)
Publicités

3 commentaires sur « Les Grandes Jambes, Sophie Adriansen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s