Il était une lettre, Kathryn Hughes

Le jour de son mariage, Tina découvre que son mari est violent. Pourtant, elle pense qu’après leur nuit de noces, il ne lèvera plus jamais la main sur elle. La réalité est tout autre : son mari est jaloux, violent et trop porté sur la boisson. Quelques années plus tard, Tina se réfugie dans la boutique caritative où elle est bénévole. Un jour, elle découvre une lettre dans un vieux manteau. Cette lettre date de 1939 et n’a jamais été ouverte. Tina va alors tenter de découvrir l’histoire que cache cette lettre. Une histoire d’amour impossible…

Il était une lettre alterne entre le passé et le présent. Nous découvrons la triste vie de Tina auprès d’un mari violent et alcoolique, mais aussi celle de Chrissie, la jeune femme qui n’a jamais reçu la lettre de son amant. Pourquoi cette lettre n’est-elle jamais arrivée jusqu’à elle ? Quelle histoire, quelles douleurs cache-t-elle ? Peu à peu, découvrir l’histoire de cette lettre devient une échappatoire pour Tina. Cette énigme, cette quête de réponses, est un moyen pour la jeune femme de panser ses plaies et, peut-être, de prendre un nouveau départ, de trouver la force d’aller de l’avant.

Il était une lettre est un récit touchant, mais qui souffre de quelques facilités et de quelques clichés. Pourtant, les histoires des deux jeunes femmes nous happent, car Kathryn Hughes a su mettre de l’émotion et des sentiments dans son livre. L’amour, le deuil, la joie d’une naissance à venir, la peur d’un mari violent, le sentiment d’abandon, l’incompréhension, la solitude, tout cela est présent et c’est cela va lier le destin de Tina et Chrissie.

Merci aux Editions Calmann-Lévy pour cette petite histoire !

Sans titre 1

couv30998478Tina est malheureuse auprès d’un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu’elle y découvre une lettre dans la poche d’un vieux costume. Cette lettre n’a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c’est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l’enquête et découvrir l’histoire bouleversante d’un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Editions : Calmann-Lévy ♦ Collection : Littérature étrangère ♦ Traduit de l’anglais (Royaume-Unis) par : Pascale Haas ♦ Date de parution : 3 février 2016 ♦ Nombre de pages : 368 p. ♦ Prix : 19,90€

Ornement 1

000000167181_L_hughes-KathrynKathryn Hughes est née près de Manchester et s’est mise à l’écriture sur le tard. ll était une lettre, son premier roman, auto-édité début 2015, a remporté un succès immédiat et s’est retrouvé catapulté numéro 1 des ventes en Grande-Bretagne.

Publicités

10 commentaires sur « Il était une lettre, Kathryn Hughes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s