La chair interdite, Diane Ducret

9782226257048gTenter d’expliquer pourquoi, dans les différentes civilisations, le sexe féminin a été l’objet d’autant de fascination mais aussi d’interdits ? C’est ce que fait Diane Ducret dans son ouvrage La chair interdite. Selon les époques, et les civilisations, certaines caractéristiques du sexe féminin – réelles ou imaginées – sont méconnues, bafouées, méprisées et plus rarement louées. L’imagination est fertile lorsqu’il s’agit du sexe féminin. Source de castration, de morsures, de malédictions et de maladies, il avive la haine des hommes qu’ils soient politiques ou médecins, religieux ou bien-pensants. Les hommes en ont une peur démesurée et font naître, au fil des siècles, tant d’interdits, de tortures, de mutilation, de mépris. Cependant, Diane Ducret nous montre aussi que le sexe féminin peut être la chair de la paix lorsque certaines femmes comprennent qu’en ne cédant plus aux avances des maris, il permet de faire déposer les armes.

Bien sûr, il est question d’enfantement, d’avortement et de contraception, de viol, de poils et de plaisir, mais pas tant que ça. Cet ouvrage énumère, de manière chronologique, diverses manières dont le sexe féminin a été regardé, torturé, souvent caché, et (mal)traité. Diane Ducret ne propose pas de thèse novatrice, mais son livre est instructeur grâce aux nombreuses anecdotes dévoilées. Elles sont tantôt plaisantes, tantôt dérangeantes et souvent déconcertantes.

Cet ouvrage n’est pas un pamphlet féministe. C’est un voyage historique passionnant, accessible à tous et parsemé d’un peu d’humour !

Sans titre 1

« Chair interdite depuis la naissance de la civilisation, le sexe des femmes nourrit les peurs des hommes, leur fournit plaisir et naissance, attise le désir autant que la haine. Tantôt exilé, maudit, conspué ou consacré, mutilé autant qu’embrassé, il aura toujours quelque chose à se reprocher.Il a dicté ses lois et ses désirs à l’histoire de l’humanité. Quand bien même certains hommes, certaines politiques ou religions tentaient de lui prescrire leurs volontés, leurs fantasmes, leurs interdits. »

Des sulfureuses déesses antiques à la découverte du Point G sous la menace des nazis, des malheurs de Voltaire face aux ceintures de chasteté, à la création de Playboy en passant par les tondues singulières de la Libération, Diane Ducret, l’auteur de Femmes de dictateur, raconte le sexe féminin. Un  livre cru, troublant, passionnant : l’énigme d’une source de séduction et d’effroi enfin dévoilée.

Editions : Albin Michel ♦ Date de parution : 1 octobre 2014 ♦ Nombre de pages : 368 p. ♦ Prix : 19,90€

Ornement 1

25871Diane Ducret est écrivain et essayiste franco-belge. Son premier livre, Femmes de dictateur (Perrin, 2011), est un best-seller traduit dans vingt langues dont la suite, Femmes de dictateur 2 est parue en 2012. Diane Ducret a également écrit deux romans : Corpus Equi, prix du premier roman à La Forêt des livres, coup de cœur de l’émission Le Masque et la Plume, un roman autobiographique véritable ode au cheval et à la liberté et L’homme idéal existe. Il est québécois.

Publicités

13 commentaires sur « La chair interdite, Diane Ducret »

    1. Oh oui, « L’homme idéal existe… » (que je n’ai pas lu et que je ne lirai sans doute pas) et « La chair interdite » sont radicalement différents. Je pense qu’effectivement ce livre pourrait t’intéresser. En plus, même si ce n’est pas un roman, il se lit très facilement !

      Aimé par 1 personne

      1. Le sujet m’intéresse même si la seule lecture de ta chronique m’a fait frissonner. Mon refus catégorique vient du fait que je ne lis que des romans. J’ai essayé plusieurs fois de lire des essais et je les ai à chaque refermer après seulement quelques pages.

        Aimé par 1 personne

      2. Ah je comprends ! J’ai aussi du mal avec les essais/documents, même quand ça m’intéresse vraiment ! Mais celui-ci ça a été tout seul : les chapitres sont courts donc je lisais un chapitre par jour. 🙂

        J'aime

  1. Comme lydieetdeslivres, j’ai un peu de mal à lire des essais mais le sujet m’intéresse tout particulièrement pour le coup. Apparemment ça se lit assez vite et ponctué de beaucoup de notes d’humour donc je le note pour plus tard 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s