« Juste avant l’Oubli », Alice Zeniter

JusteAvantLoubli_Plat1Il règne à Mirhalay une atmosphère étrange. C’est sur cette île perdue des Hébrides que Galwin Donnell, maître incontesté du polar, a vécu ses dernières années avant de disparaître brutalement ? il se serait jeté du haut des falaises. Depuis, l’île n’a d’autre habitant qu’un gardien taciturne ni d’autres visiteurs que la poignée de spécialistes qui viennent tous les trois ans commenter, sur les « lieux du crime », l’oeuvre de l’écrivain mythique. Cet été-là, Émilie, qui commence une thèse sur Donnell, est chargée d’organiser les Journées d’études consacrées à l’auteur. Elle attend que Franck, son compagnon, la rejoigne. Et Franck, de son côté, espère que ce voyage lui donnera l’occasion de convaincre Émilie de passer le restant de ses jours avec lui.Mais sur l’île coupée du monde rien ne se passe comme prévu. Galwin Donnell, tout mort qu’il est, conserve son pouvoir de séduction et vient dangereusement s’immiscer dans l’intimité du couple.Alice Zeniter mène, avec une grande virtuosité, cette enquête sur la fin d’un amour et donne à Juste avant L’Oubli des allures de roman noir.

Ornements

Juste avant l’Oubli ce sont les rouages et les secrets des romans policiers et surtout de l’écriture, le charme (ou non) des colloques universitaires, mais aussi le moment où bascule une histoire d’amour. L’action se déroule essentiellement dans une île perdue des Hébrides, en Ecosse. Île sur laquelle Galwin Donnell a passé plusieurs années de sa vie. Cette dernière est désertée depuis longtemps, depuis la disparition de l’auteur, bien qu’un gardien, Jock, y réside encore.

Frank est infirmier, par choix, et non par dépit. Ce dernier va rejoindre Emilie, la femme qu’il aime et qu’il n’a pas vu depuis plusieurs mois, car elle organise le colloque universitaire annuel consacré à Galwin Donnell, auteur de romans noirs. En fait, Franck se soucie peu de ce dernier, d’autant plus que d’autres préoccupations le tourmentent : en couple depuis plus de huit ans, il espère qu’Emilie cèdera enfin à son désir d’enfant.

Émilie, quant à elle, est entièrement dévouée à sa thèse sur Galwin Donnell, l’étrangeté de son oeuvre policière, sa mort mystérieuse qui pour elle ne peut qu’être un suicide – un auteur aussi mythique que lui ne peut que s’être donné la mort, sinon Emilie ne s’y intéresserait pas – la passionne. D’ailleurs, elle s’implique tellement dans sa thèse que Galwin Donnell s’invite dans son intimité et dans son couple…

Ce livre raconte d’abord l’évolution de la relation entre Franck et Emilie qui interroge brillamment l’amour. Cependant, l’auteur mêle à cette romance, la vie et l’oeuvre de Galwin Donnel, le passé de l’île mais aussi le déroulement d’un colloque. C’est ainsi qu’Alice Zeniter nous offre un roman assez ironique sur les universitaires et leurs concours d’érudition. Un roman, aussi -et surtout – qui offre une belle réflexion sur ce qu’on ne voit pas de la fiction et de l’écriture.

Je dois avouer que la partie « colloque » est celle qui m’a le moins enthousiasmée, sans pour autant me laisser indifférente. Ces universitaire qui tentent de se surpasser les uns les autres en connaissances et intelligences m’ont par moment agacés. Néanmoins, il est évident que le récit est travaillé, brillant, profond et poétique. Alice Zeniter réussit un vrai tour de force en créant un auteur et son oeuvre de toutes pièces avec suffisamment d’informations et d’extraits d’oeuvre pour nous faire douter de sa réalité !

Editions : Flammarion  Date de parution : 20 août 2015 ♦ Pagination : 290 pages ♦Prix : 19,00€

Les éditions Flammarion vous proposent de découvrir un extrait de Juste avant l’Oubli !

Publicités

6 commentaires sur « « Juste avant l’Oubli », Alice Zeniter »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s