« Le renversement des pôles » de Nathalie Côte

Rentrlitt_11_05 (2).pdfC’est avec une drôlerie acide et un véritable talent d’entomologiste que Nathalie Côte étudie, le temps d’un été, un spécimen d’un genre particulier: le couple en vacances. Les Bourdon et les Laforêt ont loué deux appartements voisins dans une résidence avec piscine en bord de mer. Chacun est arrivé avec la même envie: consacrer ce temps béni aux enfants, au repos, aux projets. Et tous sont rattrapés par leurs obsessions propres: fuir un mari ennuyeux, gagner vite plus d’argent, faire oublier qu’on a pris dix kilos, faire semblant que tout va bien. Passée l’euphorie de l’échappée belle, ils ne tarderont pas à découvrir que changer de vie a un prix, que la liberté exige du souffle et qu’elle ne s’achète jamais à bon compte.

Ornements

Le renversement des pôles ce sont deux couples de la classe moyenne qui partent en vacances. Il espère en profiter pour passer des moments en famille, s’occuper de leurs enfants, se reposer et peut-être faire de nouveaux projets ou au moins parler de ceux déjà planifier. Cependant, rien ne se passe comme prévu : les vacances font révèle les problèmes des couples, les rancœurs et surtout les non-dits.

D’un côté il y a un mari qui fait l’autruche et qui ne se rend pas compte des danger qui planent sur son mariage, alors que le second s’essaie à la bourse dans l’espoir d’offrir le Tiguan à sa femme (elle en rêve depuis longtemps et en a déjà parlé à toutes ses copines). D’un autre côté il y a une femme qui complexe au sujet de ses rondeurs alors que la seconde se laisse séduire par homme plein aux as mais qui lui fera connaître son premier orgasme.

Tout cela semble un peu cliché, et ça l’est effectivement ! Mais cette intrigue est tellement en adéquation avec le ton acide de cette comédie agréable et pourtant déplaisante, que ça se lit tout seul. En tout cas, ces deux couples ne donnent pas envie de suivre leur voie !

Au final, Nathalie Côte nous propose un premier roman critique sur le monde du travail et la société de consommation.

Editions : Flammarion  ♦ Date de parution : 19 août 2015 ♦ Pagination : 192 pages ♦ Prix : 16,00€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s