« Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers » de Benjamin Alire Saenz

captureEtats-Unis. Aristote, 15 ans, mène une existence difficile entre un frère en prison et un père hanté par ses souvenirs de guerre. Il rencontre Dante, un garçon du même âge, qui est très expansif et a une vision du monde bien à lui. Une profonde amitié naît entre eux, puis une véritable histoire d’amour.

Editions : Pocket Jeunesse ♦ Date de parution : 18 juin 2015 ♦ Nombre de pages : 368 pages ♦ Prix : 17,90€

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, voilà un titre qui intrigue ! Et puis, avec des noms pareils, les personnages ne peuvent que nous marquer !

Aristote est un adolescent solitaire, qui éprouve des difficultés à se faire des amis. Il ne sait pas qui il est, il se cherche, il change, il grandit et essaie de trouver sa place. Et puis, son frère est en prison et ses parents font comme s’il n’existait pas : on ne parle jamais de lui, il n’y a aucune photo, etc. Son grand frère est un sujet tabou dans la famille. En parallèle, il y a Dante. Dante est un peu le contraire d’Aristote : il sait qui il est, il est joyeux et assume ce qu’il est. Très vite, ces deux personnages ne se quittent plus, ou très peu, malgré les hauts et les bas, malgré l’homosexualité assumée de Dante.

Lire ce roman fut un réel plaisir car il est différent des romans de littérature jeunesse à succès de ces derniers mois. C’est un livre qui nous fait vivre  une véritable expérience grâce aux deux personnages  principaux. Il n’y a pas vraiment d’action, nous suivons seulement Aristote et Dante qui grandissent, qui vivent au rythme de l’amitié, des désillusions, des secrets, des difficultés et questionnements de l’adolescence, … Des adolescents normaux mais pourtant tellement singuliers. Finalement, nous réalisons qu’Aristote et Dante découvrent, non pas « les secrets de l’univers », mais qui ils sont puisque c’est un roman initiatique que nous offre Benjamin Alire Saenz. Et puis, l’auteur traite un sujet peu abordé, surtout en littérature jeunesse : l’homosexualité.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman, d’autant plus que la plume de l’auteur est agréable, délicate et chargée d’émotions. C’est le roman jeunesse le plus plaisant et le plus bouleversant que j’ai pu lire…

Publicités

2 commentaires sur « « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers » de Benjamin Alire Saenz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s