« Un coeur en silence » de Blanca Busquets

9782365691222Berlin, de nos jours. Lors des derniers préparatifs d’un concert en hommage à Karl T., un chef d’orchestre décédé dix ans auparavant, quatre personnes originaires de Barcelone se remémorent le passé. Teresa, la virtuose sauvée par la musique ; Anna, la soliste jalouse ; Maria, la simple gouvernante secrètement éprise du chef d’orchestre et Mark, le fils de Karl.

À travers leurs récits se révèlent peu à peu les liens qui les unissaient : relations de haine ou d’amour, de filiation ou d’abandon, mais surtout la passion, parfois destructrice, pour la musique.

Quatre destins marqués par un même musicien et par son violon, un précieux Stainer disparu depuis longtemps. À qui Karl a-t-il légué son instrument fétiche ? Des années plus tard, ce dernier concert fera éclater la vérité.

Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures, Un coeur en silence est une ode à la musique et à son pouvoir.

Editions : Les Escales ♦ Traducteur : Catalina Salazar ♦ Date de parution : 2 avril 2015 ♦ Nombre de pages : 224 pages ♦ Prix : 19,90€

Pour le concert en hommage au grand chef d’orchestre allemand Karl T., son fils a réuni les deux violonistes choisis par son père dix ans auparavant. La présence d’une femme dans le public étonne et dérange une musicienne. Que fait-elle ici ? Et pourquoi, lorsque la violoniste commence à jouer, le violon ne livre pas le même son que d’habitude ?

Un cœur en silence est un roman choral qui nous fait découvrir trois femmes et deux hommes. Si au début on ne comprend pas le(s) lien(s) entre chaque personnage, nous saisissons assez vite que tous sont liés par une même passion : la musique. Les destins des uns et des autres se découvrent peu à peu et se mêlent entre amour et haine.

Teresa, née dans la pauvreté, est devenue musicienne grâce à  un  Stainer de 1672 découvert dans une décharge. Employée par le chef d’orchestre Karl T., Maria  a appris avec lui qu’elle avait une voix exceptionnelle et il lui offrit l’opportunité de jouer du violon. Mark, fils de Karl T., voit sa carrière décoller à la mort de son père et se marie avec Anna. Enfin Anna, soliste issue d’une famille aisée, déteste Teresa.

Blanca Busquets nous entraîne grâce à une plume fluide et agréable et fait preuve d’une grande sensibilité dans l’analyse des réactions de ses personnages. Nous sommes en permanence dans leur esprit ce qui nous fait découvrir le passé, les ressentiments et les secrets de chacun. Des chemins se croisent, se séparent ; des relations se font et se défont, comme les liens d’amour. La justesse des sentiments et des ressentis offre finalement de très belles notes sur la musique et sur les sentiments humains. Et, au-dessus de ces destinées improbables, de ces sentiments humains, on croirait entendre le concerto pour deux violons de Bach que le chef d’orchestre virtuose vénérait…

Publicités

4 commentaires sur « « Un coeur en silence » de Blanca Busquets »

  1. Un livre méconnu dont j’ai peu entendu parler également. Je ne sais pas s’il me plairait ou pas mais j’aime assez ce genre d’histoires autour de plusieurs personnages tous différents mais réunis autour d’une même passion ou d’un secret …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s