Etudes : mon parcours dans les métiers du livre

Beaucoup d’entre vous savent que je souhaite exercer la profession de libraire, et on m’a déjà demandé à plusieurs reprises quelles étaient les études que j’avais entreprises pour cela. C’est pourquoi j’ai décidé qu’il était temps que je fasse un article là-dessus, sans trop entrer dans les détails non plus.

Contrairement à certains (beaucoup en fait), je me suis immédiatement dirigée vers ce que je souhaitais faire puisque j’ai eu la chance de savoir ce que je voulais faire avant d’obtenir le Bac, Saint Graal pour faire des études supérieures. Bon, je ne savais pas exactement si je souhaitais plutôt travailler en librairie ou en bibliothèque, mais globalement je savais ce vers quoi je devais me diriger. J’ai eu la chance d’être acceptée immédiatement après le bac.

01Attention : Je tiens à préciser que ceci est mon parcours, mon expérience et que ce n’est pas le seul chemin pour devenir libraire ou bibliothécaire.

 
Sans titre 1

Le DUT (Bac+2)…

02Pour commencer, j’ai donc obtenu mon Bac. J’ai fait un Bac Littéraire, mais cela importe peu puisque même avec un bac S, SES ou STG, on peut faire le DUT que j’ai fait. Après ce passage obligatoire, j’ai donc commencé un DUT Information-Communication (InfoCom ou IC) option Métiers du Livre et du Patrimoine (MLP) (je précise bien MLP car il existe plusieurs options). En plus de l’option (qui ne se fait pas partout), il faut encore choisir une spécialité parmi les quatre suivantes : librairie, bibliothèque, édition ou musée. Attention, une fois encore, on ne trouve pas toutes ces spécialités partout. Par exemple, le DUT InfoCom MLP de Nancy propose les spécialités librairie et bibliothèque alors que le DUT InfoCom MLP de Dijon propose bibliothèque et musée.

En tant qu’étudiants du département IC option MLP spécialité bibliothèque, nous suivons des cours d’expressions écrite et orale, d’anglais et d’une LV2 (allemand, espagnole ou italien), d’histoire du livre, d’économie générale, de sociologie, de théories de l’information et de la communication, d’informatique, de droit, d’organisation politique et administrative, de bibliothéconomie, etc. Nous découvrons le circuit du livre en bibliothèque et les tâches, très variées, exercées par le bibliothécaire (indexation, catalogage, …) On nous apprend à utiliser quelques logiciels spécialisés, à faire des bibliographies, à mener intelligemment des recherches, etc. En fait, les apprentissages sont vraiment variés (ce qui a des avantages mais aussi des inconvénients) et ils nous permettent de développer notre culture générale. Enfin, chaque année nous devons effectuer un stage, ce qui nous permet de mettre en pratique nos acquis théoriques et de nous forger une expérience professionnelle.

Pour ceux qui auraient déjà un diplôme et qui souhaitent se réorienter, il est possible de faire ce DUT en 1 an en intégrant une « Année Spéciale ».  En bref, l’AS MLP est une classe spécifique qui permet à des étudiants ayant validé un Bac +2 d’obtenir en 1 an le DUT option MLP.

Une fois le diplôme obtenu, il est possible de s’arrêter là et de chercher un emploi. Cependant, les postes d’ « Assistants Qualifiés » et de « Bibliothécaires Adjoints Spécialisés » sont pourvus par voie de concours :

  • concours d’Etat de bibliothécaire-adjoint spécialisé (Bibliothèque Nationale de France, bibliothèques universitaires),
  • concours territoriaux d’assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques (bibliothèques municipales et bibliothèques départementales de prêt).
Caitriona Balfe dans Outlander
Caitriona Balfe dans Outlander

En ce qui me concerne, j’ai continué. Avoir un niveau bac+3 peut être plus intéressant et cela me permettait de découvrir autre chose. Il est possible de faire différentes licences professionnelles comme la LP métiers du livre et librairie (Mulhouse), la LP métiers de l’édition spécialité libraire ou bibliothécaire (Bordeaux), la LP archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs (Dijon), la LP ludothécaire et médiation par le jeu (Angers), et bien d’autres encore.

 Sans titre 1

La Licence Professionnelle (Bac+3)…

ccAprès le DUT, j’ai donc continué avec une licence professionnelle car cela me permettait de découvrir les réalités du métier de libraire. De plus, après plusieurs stages et jobs d’été en médiathèques, je me suis rendue compte que ce n’était peut-être pas ce qui me correspondait le plus. J’ai donc opté pour une licence professionnelle orientée vers la librairie. Cette LP est proposée en Alsace, plus précisément à Mulhouse, et est centrée sur les bases technologiques et commerciales du métier de libraire ainsi que sur l’acquisition d’une culture des métiers du livre de l’écrit et des médias.

Cette filière est ouverte à tous. En effet, cette LP s’adresse soit à des étudiants déjà munis d’un bagage universitaire (titulaires d’un diplôme national bac +2), soit à des salariés détenteurs d’une expérience professionnelle (pas forcément dans les métiers du livre) qu’ils souhaitent faire valider par un diplôme national. C’est pourquoi les cours sont organisés sous forme de séminaires la deuxième partie de la semaine (du mercredi après-midi au vendredi soir).

Keira Knightley dans Orgueil et Préjugés
Keira Knightley dans Orgueil et Préjugés

Durant cette année nous avons des cours d’histoire du livre, de culture de l’écrit et des médias, un peu de droit, un peu de marketing, etc. Nous avons des cours sur les différents rayons en librairie (BD, SF, fantasy, littérature française et étrangère, sciences-humaines, jeunesse, …), de techniques d’expression, de communication numérique, etc. Nous apprenons à faire des comptes de résultats, à calculer une rotation, un chiffre d’affaires, etc. Mais, le plus intéressant, à mon avis, c’est le stage (12 semaines avec rapport de stage, mémoire et soutenance) et le fil rouge. Le fil rouge c’est un travail de groupe, un projet de libraire qui doit tenir la route. Ensemble, nous devons monter un projet, faire des choix, choisir une décoration, une ambiance, faire des calculs d’un chiffre d’affaires prévisionnel, etc. C’est vraiment intéressant car le fil rouge nous permet d’être confronté aux problèmes rencontrés lorsqu’on souhaite ouvrir sa propre librairie et de mettre en pratique certains acquis. A la fin, il faut rendre un dossier et faire une présentation orale.

Après cette LP, il est possible de continuer avec un master, surtout que la LP que j’ai faite peut être une ouverture à d’autres filières, en particulier l’interface librairie-édition. Strasbourg, par exemple, propose un master pro édition (d’ailleurs en tant que LP de Mulhouse nous avions des cours en ensemble). Pour ma part, j’ai décidé de ne pas poursuivre les études dans les métiers du livre, mais de me lancer dans la recherche d’un emploi en librairie.

Si vous avez encore des questions, vous pouvez me contacter via mon adresse email (jessica.aubordelculturel@sfr.fr).

Publicités

12 commentaires sur « Etudes : mon parcours dans les métiers du livre »

  1. C’est chouette mais finalement assez rare de savoir ce que l’on veut faire après le bac. Merci pour ton expérience donc si j’ai bien compris tu finis tes études dans quelques mois. Je te souhaite bon courage pour les examens et la future recherche d’emploi en espérant que tu trouveras ton bonheur.

    J'aime

  2. Merci pour cet article qui me permet de voir un peu plus clair dans mes études. Je suis actuellement en deuxième année de Licence de Lettres Modernes et je suis intéressée par la librairie ou l’édition (j’hésite encore). Au début je souhaitais faire un Master Métiers du livre et de l’édition mais j’ai peur de ne pas m’en sortir donc je cherche une autre orientation après ma licence et le DUT me semble adapter.
    En tout cas, merci pour cet article et bon courage pour la suite ! 🙂

    J'aime

  3. Hello !!
    Une licence en une année après mon BTS ^^ ça me plairait beaucoup surtout si c’est pour être bibliothécaire ou libraire. Mais, je ne sais pas trop encore moi non plus. Si tu pouvais m’en dire plus sur comment se passe les cours & pour les stages se serait sympa :).
    En tout cas, merci à toi de nous avoir partagé ton expérience et ton parcours, c’était très intéressant.
    Je te souhaite un bon courage pour la fin de l’année & également pour tes examens.
    Amicalement,
    Justine

    J'aime

    1. Merci 🙂
      Alors, en ce qui concerne la licence de Mulhouse, les cours se déroulent donc du mercredi 13h (en général) au vendredi 17h (j’ai rarement terminé plus tard je vendredi). Le mercredi ce sont des cours comme l’Histoire du livre, les Techniques d’expression, le marketing, le droit. Le jeudi et le vendredi les cours se font sous forme de séminaires, ce qui signifie que nous avons un sujet (compte de résultat, BD, littérature française, le livre numérique, culture des médias, etc.) et durant les deux journées nous avons un cours sur ce sujet. Le jeudi, juste après le séminaire, il y a aussi un cours d’anglais mais ce n’est pas toujours le cas car finalement nous n’avons que très peu de cours d’anglais. Les cours se terminent début avril et fin avril nous passons les examens (sauf le droit et l’anglais que nous avons passé en mars).
      Pour le stage, c’est à nous de voir comment nous voulons le faire. Certains sont en stage le lundi et le mardi (ou autre) et le mercredi, jeudi et vendredi ils sont en cours. Quoi qu’il en soit, nous n’avons AUCUN cours durant le mois de décembre (sauf s’ils décident de changer cela, mais j’en doute) et il est fortement conseillé d’être en stage car le mois de décembre est un temps fort de la librairie. Pour effectuer nos 12 semaines de stage, nous avons jusqu’à fin août. C’est vraiment nous qui gérons cela, mais il faut avoir terminé ses 12 semaines avant la fin du mois d’août. Du coup, il y a deux dates pour rendre le mémoire, le rapport de stage et la présentation du lieu de stage. Soit nous rendons tout cela avant fin juin (le 20 juin pour cette année) et nous passons notre soutenance fin juin/début juillet (en fonction des dates fixées) soit nous devons rendre le mémoire et autres avant fin août et nous passons la soutenance fin août/début septembre. Tout dépend de notre organisation.
      Si tu as d’autres questions, que je n’ai pas été assez claire ou que tu souhaites un éclaircissement sur un point précis, n’hésite surtout pas 😀

      J'aime

  4. Cet article est très intéressant, même si je ne me destine pas à ce métier. Ça donne envie d’être libraire en tout cas. Les cours ont l’air intéressant (le fil rouge m’aurait bien plu, j’ai quelques idées…)

    J'aime

  5. Bonjour,
    Ton article m’a beaucoup aidée et a confirmé mon projet! J’ai quelques questions : es-tu sûre que la poursuite d’études en master est possible? Penses-tu que ce soit un bon parcours pour essayer d’entrée dans le métier de l’édition tel qu’assistant d’édition?
    Merci d’avance!

    J'aime

  6. Salut 🙂
    Je voulais te poser une question, tu dis que tu as tout de suite été acceptée au DUT information communication option métiers du livre et du patrimoine, mais tu as dû passer des épreuves orales et écrites non, après qu’on ai étudié ton dossier ?
    En ce moment, je fais mes vœux APB, et ce DUT m’intéresse fortement, seulement ma moyenne du deuxième à vraiment chuté et pour être acceptée on regarde notre dossier puis si on les intéresses, on doit ensuite passer des épreuves orales et écrites, pour ensuite être peut être accepté ! Crois tu que j’ai des chances d’être accepté avec ses conditions ?
    Merci de ta réponse 🙂

    J'aime

    1. Salut !
      Non, à Dijon il n’y a pas d’entretien oral et/ou d’épreuve écrite. Ils étudient simplement les dossier de candidature.
      Les notes ne comptent pas forcément. Ils prennent surtout en compte la motivation qui tu parviens à faire transparaître de ta lettre de motivation. Le CV a également son importance puisque tu peux y mettre tes « hobbies » afin de montrer ta curiosité, par exemple.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s