Une maison d’édition : Zulma

Zulma_logo

Aujourd’hui, je souhaite vous parler des Éditions Zulma. Vous savez, ce sont ces livres avec leur couverture à la fois contemporaine et légèrement baroque, aux motifs géométriques et aux effusions de couleurs. Impossible de ne pas reconnaître dès le premier coup d’oeil ! Et puis, il y a le nom de ces éditions : Zulma, un prénom féminin en référence au poème de Tristan Corbière « A la mémoire de Zulma » mais aussi à Balzac. Bref, un nom qui fait rêver et qui « évoque tout un tas de lointains »…

Fondées en 1991, les Éditions Zulma sont l’oeuvre de deux passionnés de littérature, Laure Leroy et Serge Safran. Avec douze nouveautés par an et un souhait d’avoir un catalogue ouvert à la littérature du monde entier, Zulma souhaite partager des textes singuliers. Pour eux, « être éditeur, c’est aussi rêver sans faillir ni défaillir, c’est tenter d’inventer avec tous et chacun l’avenir de la lecture, c’est chercher dans une sorte d’enivrement, non pas une formule introuvable, mais l’heure et le lieu de cette rencontre idéale entre l’auteur et son lecteur. »

Les Éditions Zulma sont une petite maison d’édition passionnée, avec une équipe réduite et seulement douze livres parus par an, mais qui ne passe pas inaperçue en librairie en partie grâce à ses couvertures réalisées par le graphiste anglais David Pearson. Les textes qu’ils publient sont singuliers, mais tellement beaux, exceptionnels et ils nous font changer.

Leur site

Publicités

13 commentaires sur « Une maison d’édition : Zulma »

    1. J’ai lu « Rosa Candida » et « L’exception » d’Audur Ava Olfsdottir que j’ai aimé, avec une préférence pour « Rosa Candida ». Ce sont des textes que je trouve très doux bien que les personnages doivent affronter certaines épreuves. Il y a aussi « L’Île du Point Némo » de Jean-Marie Blas de Roblès et « Le Complexe d’Eden Bellwether » de Benjamin Wood. Après, il faut aimer la littérature contemporaine…

      Aimé par 1 personne

      1. J’avoue que je ne connais pas du tout… Je n’en ai jamais entendu parlé. En tout cas, après être allée voir de quoi il retourne, je dois avouer que ce roman ne me tente pas trop…

        J'aime

    1. Je comprends tout à fait car au début je n’étais pas très attirée non plus. Les textes qu’ils publient sont vraiment spéciaux, on ne les retrouve pas dans n’importe quelle maison d’édition ! Cependant, pour le moment, les textes m’ont toujours étonnés car ils dégagent toujours une certaine douceur, même lorsqu’ils sont un peu tourmentés. Peut-être qu’un jour une de leur publication attirera ton attention 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s