« le bureau des objets perdus » de Catherine Grive

capture-d_c3a9cran-2015-01-29-c3a0-20-04-47

Voilà je suis la fille qui perd tout. Tout le temps. De ma première peluche, Berk, oubliée sur une aire d’autoroute, à mon maillot tout à l’heure. Arrivée à la piscine, impossible de le retrouver. Ce matin, c’était le dentifrice. Hier, mon pull jaune. L’autre jour, mon sac de cours.

C’était pénible. Pénible mais supportable. Jusqu’au jour où je l’ai perdu, lui. Mon blouson en cuir qui me donnait force et confiance en moi. Et s’il existait quelque part un lieu où chacun retrouverait ses trésors ? Voire des choses plus extraordinaires encore ?

Editions : Editions du Rouergue  ♦ Collection : Doado ♦ Date de parution : 4 février 2015 ♦ Nombre de page : 120 p. ♦ Prix : 10,20€

Le bureau des objets perdus c’est l’histoire d’une jeune fille qui perd sans cesse ses affaires, et celles des autres : un lapin, un maillot de bain, un pull, un livre, un téléphone portable, etc. Tout y passe. Un jour, elle perd son blouson. Son blouson de cuir qui lui donne force et confiance en elle…

Ou est-il ? Ou a-t-elle bien pu le laisser ? Comment faire pour le retrouver ? Notre jeune héroïne va s’armer de courage et mener son Odyssée, seule, car elle s’est promis de retrouver son blouson sans aide…

Le style de Catherine Grive est simple et sans prétention aucune, mais agréable. Elle nous emmène dans le pèlerinage d’une jeune fille qui devient une adolescente, qui passe de l’insouciance totale à un âge où, tout doucement, certaines choses deviennent bien plus sérieuses. Malgré un égocentrisme bien visible et quelque peu agaçant, elle prend conscience des changements qui s’opèrent dans sa relation avec son frère et elle se rend compte de certaines choses que jusque là elle ne comprenait pas.

Avec un texte un brin décousu, Catherine Grive nous entraîne aussi dans une réflexion autour des objets qui nous entourent et qui sont, au final, des révélateurs de notre être. Elle fait appel à l’enfant qui est en nous et nous rappelle ce que c’est de grandir…

Publicités

9 commentaires sur « « le bureau des objets perdus » de Catherine Grive »

  1. C’est un livre qui me donne très envie, même si la couverture ne me plait pas forcément, le sujet lui, me convainc totalement. Pourquoi? Parce que des objets disparaissent autour de moi dont une montre que j’aimais et n’ai toujours pas retrouvé 😥 aha.
    Malgré ta chronique mitigée, je me laisserai tenter*, je pense.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s