« Le Fantôme de Canterville » d’Oscar Wilde illustré par Barbara Brun

0

Mr. Otis, riche ministre Américain, s’installe dans un vieux manoir en Angleterre, avec sa famille. Les anciens propriétaires prétendent qu’il est hanté par un dénommé Sir Simon. Les Américains n’en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme.

Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser et met tout en place pour leur faire peur. il a beau utiliser toutes les recettes classiques de l’épouvante, la famille s’en moque. Petit à petit la situation s’inverse et c’est le fantôme qui commence à être effrayé par cette étrange famille…

Editions : Marmaille et Compagnie  ♦ Date de parution : 8 août 2014 ♦ Nombre de page : 70 p. ♦ Prix : 20€

Le Fantôme de Canterville (The Canterville Ghost), est une nouvelle d’Oscar Wilde publiée en 1887. Depuis, elle a été maintes fois rééditée et adaptée. Ici, nous avons une version intégrale illustrée par Barbara Brun, ce qui donne un peu de piment au texte et permet d’initier les enfants à la littérature fantastique ou tout simplement à un classique de la littérature anglaise…

3

Lorsque M. Otis, le ministre d’Amérique, acquiert Canterville-Chase, « tout le monde lui dit qu’il faisait là une très grands sottise car on ne doutait aucunement que la maison fût hanté… » Pourtant, il prend « l’ameublement et le fantôme sur inventaire » et quelques semaines plus tard le voilà installé avec sa famille.

4

Après quelques crissements de chaînes et hurlements à vous glacer le sang, il faut se rendre à l’évidence : le lieu est bel et bien hanté par un fantôme de plus de trois siècles qui a rendu fous de terreurs plusieurs générations. Mais c’est sans compter sur la famille du ministre qui est bien décidée à ne pas se laisser terroriser…

Cette nouvelle étrange, frissonnante, mais portant drôle, nous embarque dans une histoire à rendre fou le plus coriace des fantômes. Le tout est ponctué d’illustrations absolument sublimes qui ne peuvent que plaire aux petits comme aux grands. Ce qui fait s’ajoute à la qualité de l’album ce sont les illustrations aux couleurs chaudes en pleine page et même en doubles page.

5

Enfin, en allant jusqu’aux dernières pages de cet ouvrage, on découvre les « Archives de Canterville » avec « les coulisses dans le carnet de Barbara Brun » mais aussi quelques publicités qui pourraient s’avérer bien utiles si, vous aussi, vous avez des chaînes à graisser…

6

Un album à lire et à regarder afin de (re)découvrir cette nouvelle signée de la plume d’Oscar Wilde !

7

Publicités

3 commentaires sur « « Le Fantôme de Canterville » d’Oscar Wilde illustré par Barbara Brun »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s