« Sanditon » de Jane Austen, achevé par Marie Dobbs

sanditon

En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l’étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d’une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette œuvre inachevée. Une romancière d’aujourd’hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.

Editions : Lgf  ♦ Date de parution : 7 novembre 2012 ♦ Nombre de page : 402 p. ♦ Prix : 7,10€

Je ne vais pas me lancer dans un débat sur le droit d’achever l’oeuvre d’une autre ou non. Le sujet est assez délicat et chacun a son opinion sur le sujet. Néanmoins, lorsque nous savons que l’œuvre n’a pas été achevée par l’auteure, il est légitime d’avoir quelques a priori, ce qui a été mon cas. De plus, même si Orgueil et Préjugés fut pour moi un coup de cœur, c’est loin d’être le cas de Raison et Sentiments que j’ai aimé mais sans plus. J’avais trouvé que le roman comportait quelques longueurs et au final il m’avait déçu. De ce fait, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce livre mais… je n’ai clairement pas été déçue par ce récit !

Jane Austen a débuté l’écriture de Sanditon en 1817, alors qu’elle était très malade et n’a malheureusement pas pu achever son œuvre. Ce n’est que récemment qu’une dénommée Marie Dobbs, (« l’autre Dame » ayant achevée cette œuvre) a fait montre d’un talent hors pour pair écrire cette suite en se basant sur une recherche poussée et un sens du détail vraiment surprenant. Pour preuve, si ma curiosité presque maladive ne m’avait pas fait lire les « quelques mots de justification à propos de l’achèvement du livre » (ce que je vous déconseille de faire), je ne pense pas que j’aurai remarqué la différence entre la plume de Jane Austen et celle de Marie Dobbs. Il y a bien quelques termes ou tournures de phrases qui m’ont interpellés de par leur modernité mais de là à dire que c’est à telle page que Marie Dobbs a pris le relais… non, vraiment, je n’aurais pas su dire où s’achevait exactement le texte de Jane Austen.

L’histoire débute avec la famille Heywood qui habite à Willingden. Suite à un accident de voiture, elle fait connaissance avec la famille Parker, puisque blessé à la cheville, Mr Parker a besoin de soins et de repos. Lui est sa femme sont alors accueillis chez les Heywood et, au moment de partir, Mr Parker propose un séjour à Sanditon, station balnéaire (fictive) où viennent se soigner les gens malades, en échange de leur hospitalité. Une de leur fille, Charlotte,  accepte et y séjourne quelques-temps. C’est là-bas qu’elle va faire des rencontres surprenantes…

Charlotte, personnage principal et héroïne, m’a vraiment plu. Elle observe et se fait des idées préconçues sur les gens qui l’entourent qui se révèlent parfois exactes et parfois bien loin de la réalité. Cependant, elle est intelligente, simple, et pleine de bon sens, quant la plupart des personnages sont bourrés de défauts. Ils sont alors peints d’une manière assez exagérée, ce qui rend certains personnages insupportables mais qui apporte un côté drôle à la lecture. Jane Austen dépeint cette société avec beaucoup d’ironie. C’est une société qui est finalement très artificielle, comme le montre Mr Parker qui souhaite moderniser et développer Sanditon en y construisant des hôtels et des villas. Jane Austen avait de l’humour, c’est certain, et Marie Dobbs a su continuer dans ce sens !

J’ai également grandement apprécié Sidney, un des frères de Mr Parker. Il est intelligent bien qu’il semble très manipulateur. A partir du moment où il se fait présent dans le roman, il manipule tout le monde afin d’arranger les choses comme elles lui plaisent. Avec lui, je ne savais pas sur quel pied danser, mais, vers la fin, on découvre son but réel. D’ailleurs, je ne m’attendais pas à cela…

Il y a bien d’autres personnages, dont Sir Edward qui n’est pas sans rappeler Mr Darcy dans Orgueil et Préjugés. Néanmoins, au fil des pages sont comportement hautain, orgueilleux et prétentieux a surpassé, et de loin, celui de Mr. Darcy. Il devient insupportable, exécrable même !

En ce qui me concerne, je suis véritablement bluffée et charmée par la suite du roman. Il y a le ton, l’esprit, l’humour… Bref, Marie Dobbs a su réunir les ingrédients qui font le style de Jane Austen bien qu’il manque un petit quelque chose. Nous avons envie d’être à Sanditon, d’être amie avec tous ces personnages, d’être Charlotte et d’avoir un Sidney. Sidney est d’ailleurs devenu l’un des mes héros austeniens préférés, avec Mr Darcy.

En tant que lecteur de Jane Austen, on sent à quel point le travail de Marie Dobbs a été difficile. Et pourtant, elle est parvenue à terminer ce roman avec finesse. Le style de Jane Austen et de Marie Dobbs est très homogène, ce qui fait de ce roman une très belle réussite ! La lecture est plaisante, le style léger et en prime on a droit à une belle histoire d’amour ; histoire d’amour à laquelle on s’attend mais qui ne gâche rien au plaisir. La suite de l’intrigue n’est peut-être pas ce qu’avait prévu Jane Austen, mais cela correspond bien au reste de son œuvre, bien qu’elle soit quelque peu tiré par les cheveux pour l’époque. Évidemment, il y a des petits éléments par-ci, par-là, des termes ou des phrases qui nous font lever les sourcils de temps et temps.

Je conclurais simplement en disant que pour moi ce livre est un véritable coup de cœur malgré les quelques éléments qui m’ont fais froncer les sourcils. J’aimerai encore être plongée de ce récit, suivre les personnages. J’ai même failli recommencer le livre à peine terminé !

Publicités

19 commentaires sur « « Sanditon » de Jane Austen, achevé par Marie Dobbs »

  1. Je n’ai lu qu’Orgueils et Préjugés, et Raisons et Sentiments, mais avais adoré les 2.
    Mais je dois avouer que je suis plus littérature contemporaine ces derniers temps, peut être parce qu’il faut moins réfléchir 🙂

    J'aime

    1. Ah ah ! Comme je te comprends : j’ai aussi des périodes où je préfère des romans plus contemporains voire young-adult. Cependant, si jamais tu as envie d’un bon classique avec une histoire d’amour, je te conseille vivement « Sanditon » !

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu tous les livres de Jane Austen et j’ai trouvé que Marie Dobbs avait vraiment fait du bon travail. On retrouve bien l’esprit des romans de l’auteur et j’ai largement préféré cette version à celle terminée par Juliette Shapiro.

    J'aime

    1. Oui, elle a fait du bon travail, c’est assez remarquable.
      Après avoir terminé ce roman, je me suis renseignée au sujet de la version de Juliette Saphiro. Déjà, quand j’ai vu qu’il avait été publié chez Milady, j’ai compris que ça n’allait pas être transcendant. Ensuite, les avis que j’ai pu lire étaient plutôt négatifs alors je ne pense pas que je vais le lire. En fait, je suis même certaine de ne pas le lire. Je n’ai pas envie que cette version vienne gâcher l’image que j’ai de « Sanditon » par Marie Dobbs.

      J'aime

    1. Oh oui ! Laisse-toi tenter par Orgueil et Préjugés 🙂 Il est vraiment génial ! Si Orgueil et Préjugés te plait, je te conseille de te laisser aussi tenter par celui-ci. Les histoires d’amour de Jane Austen sont quelque peu prévisible mais cela ne gâche rien au plaisir 🙂

      J'aime

    1. Je ne te comprends que trop bien ! Heureusement, je n’ai pas encore lu tous les livres de Jane Austen 🙂 C’est tellement dommage qu’elle soit décédée de manière prématurée. Elle aurait pu nous offrir tellement plus…

      J'aime

  3. J’avoue avoir des a priori bien avant d’envisager la lecture de ce livre. Je me suis même demandée comment il pouvait être un coup de coeur pour toi. Mais je ne vais pas laisser passer ce livre quand même, je m’y consacrerai seulement en dernier, lorsque j’aurai lu les 5 autres livres qu’il me reste à lire de Jane Austen.

    J'aime

    1. J’avoue que j’avais également des a priori. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et l’idée que ce soit quelqu’un d’autre qui ait terminé d’écrire le roman me dérangeait un peu. Cependant, j’étais vraiment curieuse et comme tu peux le constater je n’ai pas essuyé de déception. Marie Dobbs m’a vraiment étonnée et, même si j’ai parfois levé les sourcils, j’ai été charmée. J’espère que tu le seras aussi 😊

      J'aime

  4. A part un petit bémol sur une scène vers la fin qui ne collait pas avec le reste, j’ai adoré cette suite également. Et si je peux me permettre, je te conseille également de faire l’impasse sur la suite de Juliette Shapiro!!

    J'aime

    1. En effet, la fin est complètement improbable quand on connait l’univers de Jane Austen. Je ne comprends pas pourquoi Marie Dobbs a gardé cette tentative d’enlèvement qui es est vraiment tirée par les cheveux… Cependant, cette fin n’a pas gâché mon coup de coeur pour ce livre 🙂

      J'aime

      1. Lorsque j’ai lu le roman pour la seconde fois, j’ai trouvé un élément de réponse. Dans les premières pages du livre, écrites par Jane Austen, elle fait dire il me semble à ce personnage qu’il serait capable de tout, même d’un enlèvement. Je pense que l’idée est venue de là…

        J'aime

  5. j’ai très envie de lire Sanditon, je n’ai pas encore lu les oeuvres plus secondaires de l’auteur comme Lady Susan, Les watson, ou Juvenilia, je ne suis pas sur que j’ai dans ma pal la version complétée de Sanditon, je vais surement le lire sans la suite écrite par une autre auteur, comme ça je pourrais imaginer la fin que je veux!

    J'aime

  6. Ping: Sanditon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s