« Rosa Candida » d’Audur Ava Olafsdottir

rosa-candida

Editions : Zulma  Collection : Littérature générale   Date de parution : 22 Août 2013  Nombres de pages : 432 p.  Prix : 20,90

En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.

  Mon avis :

Un jeune homme se met en route pour une abbaye dans laquelle il se trouve une ancienne roseraie : c’est le début d’un long voyage durant lequel le personnage principal va se chercher, faire des rencontres et retrouver la mère de son enfant.

En faite, lorsqu’Arnjoltur quitte la maison familiale, il n’a aucune idée de ce qu’est le monde, en dehors de son Islande natale où il a mis enceinte Anna, un peu par hasard, lors d’une nuit entre les Rosa candida. Les Rosa Candida sont des roses à huit pétales dont il emportera quelques boutures pour les repiquer dans la roseraie.

Arnjoltur incarne  la naïveté et l’ignorance de la jeunesse. Son voyage est une succession de petits bonheurs et de petits malheurs, mais aussi de découvertes et de rencontres. Cependant, même s’il semble parfois un peu perdu, rien ne saurait dévier sa route, car son objectif est de redonner vie à une ancienne roseraie. Là-bas, un moine cinéphile, avec lequel il aura de nombreuses conversations, lui apprendra à voir le monde autrement. Et puis, Anna va débarquer, avec leur petite-fille, et sa vie avec les moines se voit chamboulée…

Entre le souvenir d’une mère disparue trop tôt, un père octogénaire anxieux, un frère autiste, un moine cinéphile qui utilise les films pour répondre aux questions du jeune homme, la mère de son enfant et sa fille, Arnjoltur va partir à la recherche de lui-même et se découvrir. Ce n’est certes pas le chef-d’œuvre annoncé, mais c’est une lecture très agréable avec une histoire simple et touchante dans laquelle les personnages sont attachants.

Publicités

Un commentaire sur « « Rosa Candida » d’Audur Ava Olafsdottir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s