The Leftovers

the-leftovers-intrigante-et-fascinante-affiche

Bien que le premier épisode de la série relève bien du côté fantastique (2% de la population disparait en un seul jour), The Leftovers s’inscrit bel et bien dans la réalité. En effet, les personnages sont vivants et n’ont absolument rien de surnaturel : pas de vampire, ni de zombie ou autre créature surnaturel ou ayant des superpouvoirs pour The Leftovers. Plutôt que de s’attacher à chercher la cause de la disparition de 140 millions de personnes, la série commence trois ans plus tard et montre les conséquences de leur absence dans le quotidien de leurs proches. The Leftovers c’est seulement la vie de ceux qui restent avec leur désespoir, leur culpabilité, leur foi, leur souffrance, etc. Tout cela est exploré et le spectateur suit, avec plaisir ou non, de nombreux personnages, plus tourmentées les uns que les autres.

En ce qui me concerne, je suis tombée sous le charme de cette série. Tout d’abord car j’adore les personnages tourmentés (n’y voyez pas un côté sadique, c’est juste que pour moi cela se rapproche plus de la réalité) et dans The Leftovers il n’y a que ça. La série décrit les âmes de ses personnages quand elles ont été envahies par le deuil ou le départ d’un être cher. Cela nous est montré avec pudeur parfois mais aussi avec un réalisme désarmant d’autant plus que la série fait fi des barrières entre le rêve, la réalité et le délire. Nous, spectateurs, sommes aussi perdus que les personnages que nous suivons.

Outre ses personnages, parlons de l’intrigue de la série. Mais quelle intrigue ? En fait, il n’y en a pas vraiment, se sont incontestablement les personnages qui font avancer les épisodes. Bon, il y a bien le fils du personnage principal, Kevin Garvey (joué par Justin Theroux), qui est entré dans une étrange communauté, par exemple.

Ensuite, il y a énormément de silences qui font que vous risquez de trouvez qu’il y a une certaine lenteur et en effet, le rythme des épisodes est lent. Autant le dire tout de suite : amateurs d’action, passez votre chemin, cette série n’est pas pour vous !

Pour finir, si vous attendez une explication à la disparition instantanée de 2% de la population, vous allez être très déçu car il n’y en a pas. En effet, il n’y a rien à comprendre : tout est à ressentir. Mais tout ceci n’est que mon avis puisque les avis semblent bien partagés…

Pour ma part, je suis bel est bien conquise : cette série est addictive. C’est donc avec impatience que j’attends le dernier épisode de la première saison, eh oui The Leftovers a déjà été renouvelée pour une deuxième saison !

Publicités

8 commentaires sur « The Leftovers »

  1. Je ne connais pas cette série. Ton avis pourrait donner envie mais je n’aime pas les films, séries où livres où il ne se passe rien. Je préfère quand il y a de l’action…

    J'aime

    1. Oh, je suis ravie de ne pas être la seule à avoir eu un cour de coeur pour cette série !
      Je ne sais pas trop si elle me plairait… J’ai regardé la bande annonce et ça ne m’avait pas vraiment attiré… J’essaierais quand même puisque tu me la conseille, on verra bien 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s